Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 13:17

IMG_3676.JPG

 

          Vieillir est ennuyeux, mais

     c'est le seul moyen que l'on

     ait trouvé de vivre longtemps .

 

     Sainte-Beuve

     (écrivain français ; 1804-1869 )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                              " La Star ."

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 20:50

IMG_3725.JPG

  

 

         Jusqu'à ce qu'aujourd'hui devienne demain,

       on ne saura pas les bienfaits du présent .

 

       Proverbe chinois

          

                                                                                                       

 

 

                                             

                                               §  Mon beau sapin ... §

                             

                                                By  night   !

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 14:08

 

           Rien n'a plus de valeurIMG_3726.JPG

      qu'aujourd'hui .

 

      Goethe

      (écrivain allemand ; 1749-1832 )

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    § Mon beau sapin , roi des forêts ....§

                                                                       

                                                                                     

 

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:21

  

 IMG_3521.JPG

                 Soyez à l'image de la nature qui

         peut être calme ou déchaînée, mais

         toujours en évolution .

 

         Hervé Desbois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                        " Viens danser avec moi ."

 

 

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:02

 

             Salut les copines et les copains ,

 

      Merci à ceux et à celles qui ont " sympathisé " avec le petit bonhomme de neige qui se glisse dans la photo du "calendrier de L'avent ".

 ( Je vous l'accorde, le 1er décembre il était caché dans une étoile ...)

      Eh oui , on s'amuse comme on peut !

 

    Biz

 

  PS:   Et comme c'est bientôt Noël je vous envoie ...une broche .

    

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:39

   

 

       L ' homme a ce choix : laisser entrer

    la lumière ou garder les volets fermés .

 

    Henry Miller

                         IMG_3702.JPG(1891-1980)

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:05

  

         

 

                          Appuyez - vous sur les principes,

               ils finiront bien par céder !

 

               Oscar WildeIMG_3688.JPG

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 15:40

IMG_3668.JPG

Extraits de :

 

  L'Ombre du vent

     Carlos Ruiz  ZAFON

 

 

                                             

                                                                                  Mon père hocha la tête d'un air sombre et avala sa soupe en silence .

C'était un homme réservé qui, même s'il n'en parlait jamais, vivait dans le passé . J'avais grandi dans la conviction que ce long ralenti de l'après guerre, un monde de monotonie, de misère et de rancoeurs cachés, était aussi naturel que l'eau du robinet, et que cette tristesse muette qui suintait des murs de la ville blessée était le véritable visage de son âme . L'un des pièges de l'enfance est qu'il n'est pas nécessaire de comprendre quelque chose pour le sentir . Et quand la raison devient capable de saisir ce qui se passe autour d'elle, les blessures du coeur sont déjà trop profondes .

 

 

      La journée était splendide, avec un ciel bleu vif et une brise pure et fraîche qui sentait l'automne et la mer . Ma Barcelone préférée a toujours était celle d'octobre, lorsque nous prennent des envies de promenades et que nous nous sentons mieux rien que d'avoir bu l'eau de la fontaine des Canaletas qui, ces jours-là, miracle, n'a même plus le goût du chlore .

 

 

            -Méchants, non, rectifia Firmin. Imbéciles, ce qui n'est pas la même chose. La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un boeuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou, comme dans le cas de M. Federico, la manière de se distraire.

En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins ...

 

 

 

4 ème de couverture :

 

   Dans la Barcelone de l'après- guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon -Daniel Sempere, le narrateur-dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés .

L'enfant est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers . Là, li rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l'entra^ner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets "enterrés dans l'âme de la ville " : l'Ombre du vent .

Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Riuz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie .

 

 

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 18:54

Extraits de :

 

    L'Inaperçu 

    de Sylvie Germain

 

                   Mais la vraie  question était plutôt : comment parvenir à éprouver, chair et  esprit, dans toutes les fibres de ses muscles, de son coeur, dans tous ses nerfs  et jusque dans ses os, dans toutes les fibrilles de ses sens et les circonvolutions de son cerveau, le goût, le son, la tonalité de ce jaune, comment pénétrer dans cette splendeur d'incandescence sans s'y dissoudre, jouir de cette lumière sans perdre ni la vue ni la conscience , ni le souffle ?

Comment jouir de cette lumière en toute intelligence ?

 

 

 

               Il n'a jamais aimé cette position d'aîné que le destin lui a donné, et que Charlam a si longtemps mise en relief après la mort du père . Il aurait souhaité avoir un grand frère qui l'aurait précédé, et l'aurait initié aux jeux, à la vie, non comme le font les adultes, souvent trop aguerris et cuirassés dans leurs expériences, leurs habitudes, leurs préjugés, mais comme un jeune homme à la fois proche de lui et plus mûr, plus averti . Un frère devancier, un éclaireur .

 

 

4 ème de couverture :

 

   Les Bérynx : une famille ordinaire, avec son patriarche autoritaire, ses mères affairées, ses enfants fragiles, ses secrets et son lot de drames .

Et il y a Pierre, qui vient de se greffer sur cette famille comme une sorte d'ange gardien dont on ignore presque tout, homme à tout faire, mais aussi à tout défaire.

Jusqu'au jour où il disparaît sans laisser d'autres traces que les brèches qu'il a ouvertes en chacun.

Roman des origines autant que de la construction de soi, L'inaperçu, comme Magnus, fait coexister le plus sombre de l'HiIMG_3531.JPGstoire et des tragédies individuelles avec la puissance de l'imaginaire, et les rêves les plus fous.

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 08:08

 

 

 

             Il ne faut pas lier un navire

             à une seule ancre ,

             ni une vie à un seul espoir .

 

            Epictète

           (philosophe grec stoïcien : 50 - 130 )IMG_3508.JPG

Repost 0
Maya Lou Couture
commenter cet article