Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 22:00

C'est ma participation de cette semaine pour Magda ! 

 

Au détour d'un chemin ...

 

20120604 125959

 

  Et, deux virages plus loin, cet autre :

20120604_125443.jpg

 

  Je souris.

 

                ça vous arrive de sourire tout seul, ou peut -être de vous sourire à vous -même ?

 

Comme qui dirait : " Y'a pas de mal à se faire du bien !!! "

Becs .

 

 

 

Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:25

 

     En ce moment ma maison sent le soleil et le miel ...

 

DSC02670.JPG

 

        et la pluie aussi !

        Donc, pas besoin d'arroser !

 

C'est ma participation à  l' Instant " T " n° 41 chez Nikit@ .    

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 12:44

 

"...et si c'est pas bien, c'est que c'est pas la fin . "

 

 


 

 

                                                           Film que j'ai bien aimé et qui est peut-être encore à l'affiche ...

Un film de John Madden

 

  Réalisateur aussi de " Shakespeare in love "

Vous vous souvenez ?

                                            ; )

         Ceci donc pour vous rappeler la " fête du cinéma " , qui commence aujourd'hui .

 

et

        ma photo de la semaine   pour  magda627  

 

DSC02380.JPG

 

Qui a dit que j'étais " fleur bleue " ?

Bises.

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 20:30

...enfin, il parait .

Disons, sur le calendrier !

Quoi que, on aura peut -être droit à un bel orage d'été ce soir ...

                             

                          " Voilà l´été, j´aperçois le soleil
                           Les nuages filent et le ciel s´éclaircit
                           Et dans ma tête qui bourdonnent?
                           Les abeilles!
                          J´entends rugir les plaisirs de la vie. "

                                                                                              ( Les Négresses Vertes )

 

C'est aussi la fête de la musique !!!

                                          30 ans déjà !

Vous vous souvenez de votre première " fête de la musique " ?

  c'était hier !   ; )

 

 

Et bientôt "la fête du cinéma " !!

 

       On sort les cotillons ?!!!

 

 

Alors, franchement, qu'est ce qu'on attend ?

 

                                       "  Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux,

                                         qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête ?! "

                                                                                                     ( Charles Trénet )

 

 

 

Allez je vous mets des "photos ensoleillées " 

Mes nouvelles shoes et un pantalon " festif "  ; )

 

 

DSC02617.JPG

 

DSC02619.JPG

 

                                                         Bises et " Bel été " !

 

C'est ma participation au Clic-Clac de Cricri  

 

Ce midi,plutôt au "JT 13 " sur Fr2, Jolie découverte ( pour moi ) :

 

 

 

 


Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 00:00

A propos du roman,  

                " La liste de mes envies " de Grégoire Delacourt.

on m'a fait cette remarque .

Mais vraiment non, ce roman n'est pas triste.

 

                     Il est juste ...comme la vie, ou, comme ...le pinson,

              qui n'est pas toujours gai,

              qui est juste " gai quand il est gai et triste quand il est triste ".

    

  Donc, ce livre parle de la vie , de ses bonheurs, de ses malheurs , de ses joies , de son chemin , des virages que l'on prend , des désirs que l'on ose, des envies que l'on liste ...

 Parce que " la vie n'est pas un long fleuve tranquille..."

 

 

"  Extraits # 3 "

 


  Page 111

                   Chaque après-midi, après la sieste, je marchais jusqu'à la plage.

              Une plage inconfortable, couverte de galets. S'il n'y avait pas la

           mer, on aurait dit un petit terrain . A l'heure où j'y suis, quand on

           regarde l'eau, le soleil tape dans le dos. Je mets de la crème. mes

           bras sont trop courts.

              - Laissez-moi vous aider.

             Mon coeur fait un bond. Je me retourne.

             Il est assis à deux mètres de moi. Il porte une chemise blanche, un

        pantalon beige. Il est pieds nus. Je ne vois pas ses yeux à cause des

        lunettes noires. Je vois sa bouche. Ses lèvres de la couleur d'un fruit

        d'où viennent de sortir ces quatre mots audacieux. Elles sourient.

        Alors l'atavique prudence de toutes ces femmes qui ont conduit à moi

        refait surface :

           - ça ne se fait pas.

           - Qu'est- ce qui ne se sait pas ? Moi de vouloir vous aider ou vous,

         d'accepter ?

              Mon Dieu, je rougis. J'attrape mon chemisier, m'en couvre les

          épaules.

          - J'allais partir, de toute façon.  

          - Moi aussi, dit-il.

         Nous ne bougeons pas. mon coeur s'emballe. Il est beau et je ne

         suis pas jolie. C'est un prédateur. Un coucheur. Un sale type, j'en

         suis sûre. Personne ne vous aborde comme ça à Arras.

 

 

Page 139

                  J'aimais ma vie. j'aimais la vie que Jo et moi avions construite.

           j'aimais la façon dont les choses médiocres devinrent belles à nos

           yeux. J'aimais notre maison simple, confortable, amicale. J'aimais

           notre jardin, notre modeste potager et les misérables tomates

           blanches qu'il nous offrait. J'aimais biner la terre gelée avec mon

           mari. J'aimais nos rêve de printemps prochains.

          .../...

                 J'aimais profondément ma vie et je sus à l'instant même où je le

           gagnai que cet argent allait tout abîmer, et pour quoi ?

                 Pour un potager plus grand ? Des tomates plus grosses, plus

           rouges ? Une nouvelle variété de tangerines ? Pour une maison

           plus grande, plus luxurieuse ; une baignoire à remous ? Pour une

           Cayenne ? Un tour du monde ? Une montre en or, des diamants ?

           Des faux seins ? Un nez refait ? Non. Non. Et non. Je possaidais

           ce que l'argent ne pouvait pas acheter mais juste détruire .

               Le bonheur.

              Mon bonheur, en tout cas.Le mien. Avec ses défauts. Ses

           banalités. Ses petitesses. Mais le mien.

                Immense. Flamboyant. Unique.

 

 

 

 

  Je dirais que c'était une belle lecture, et même un roman "coup de coeur "pour certaines de mes copines .

 

Et pour conclure dans la "bonne humeur " et "de bonne heure " 

ou " A la bon'heure ! " ?

                            ( vous avez pris le temps de lire ces courts extraits j'espère )

 

DSC02353.JPG

 

DSC02068.JPG

bises

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 20:50

 

 

Ursule

...et en plus "au soleil " !

Bon, c'est sûr, faut qu'elle en profite la p'tite mémère, y'en a pas trop de soleil en ce moment .

 

  DSC02468DSC02464.JPG

 

C'est ma participation à  l' Instant " T " n° 40 chez Nikit@ .    

 

Et la vidéo du WE

 

 


 

 

Father And Son (Père Et Fils)

It's not time to make a change
Ce n'est pas le moment de changer
Just relax, take it easy
Reste calme, prends-le bien
You're still young, that's your fault
Tu es encore jeune, c'est ta faute
There's so much you have to know
Il y a tant de choses que tu dois savoir
Find a girl, settle down
Trouve-toi une fille, installez-vous
If you want, you can marry
Si tu veux, mariez-vous
Look at me, I am old
Regarde-moi, je suis vieux
But I'm happy
Mais je suis heureux

I was once like you are now
Autrefois j'étais comme toi
And I know that it's not easy
Je sais que ce n'est pas facile
To be calm when you've found
D'être calme quand on trouve
Something going on
Quelque chose qui continue
But take your time, think a lot
Mais prends ton temps, pense beaucoup
Well think of everything you've got
Pense bien à tout ce que tu as
For you will still be here tomorrow
Qui restera encore là demain
But your dreams may not
Mais tes rêves non.

How can I try to explain
Comment puis-je essayer d'expliquer
When I do he turns away again
Quand je le fais il s'en va encore
It's always been the same
Ca a toujours été la même
Same old story ;
Même vieille histoire ;
From the moment I could talk
Au moment où je parle
I was ordered to listen
Tu me demandais d'écouter
Now there's a way and I know
Maintenant il y a une manière et je sais
That I have to go away
Que je dois partir loin
I know I have to go
Je sais que je dois partir

It's not time to make a change
Ce n'est pas le moment de changer
Just sit down and take it slowly
Assieds-toi jusste et prends le lentement
You're still young that's your fault
Tu es encore jeune, c'est ta faute
There's so much you have to go through
Il y a tant de choses où tu dois intervenir
Find a girl, settle down
Trouve une fille, installez-vous
If you want, you can marry
Si tu veux, mariez-vous
Look at me, I am old
Regarde-moi, je suis vieux
But I'm happy
Mais je suis heureux

All the times that I've cried
Toutes les fois où j'ai pleuré
Keeping all the things I knew inside
Gardant toutes les choses que je savais en moi
It's hard, but it's harder
C'est dur, mais c'est encore plus dur
To ignore it
De les ignorer
If they were right I'd agree
Si elles avaient eu raison, j'aurais accepté
But it's them they know, not me
Mais c'est elles qui savent, pas moi
Now there's a way and I know
Maintenant il y a une manière et je sais
That i have to go away
Que je dois partir loin
I know I have to go
Je sais que je dois partir

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 17:47

 

                      Pas plus tard que la semaine dernière ,

           avec un collèguepain on parlait des " Brèves de comptoir " et ....

           dans ma boutique préférée je tombe sur ce livre .

 

 

DSC02473.JPG

 

 

DSC02474.JPG

 

 " Hautement philosophique.. ."

 

                                                   Qui a dit que c'était " un copain de comptoir " ?

 

C'est ma participation au Clic-Clac de Cricri   

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:22

...madeleines ! " ?

Tout bêtement parce que je n'avais pas de moule à madeleines !

 

 A' y 'est

et même un livret avec d'étonnantes recettes et de belles photos culinaires !

 

  DSC02448.JPG

 

DSC02450.JPG

 

DSC02447.JPG

 

 

 

Vous aurez noté, tout est  " Bon marché " " Facile à réaliser " et  vite fait !

Bon, reste qu'à s' y mettre .

 

Bises

DSC02449

 

Recettes et photos d' Emmanuel Renault .

(  les miennes , je te l'accorde,  sont super bien cadrées !  )

 

 ma participation aux Mercredis Gourmands chez Anne-Laure T

Repost 0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 21:00

 

C'est ma participation à  l' Instant " T " n° 39 chez Nikit@ .     

 

DSC02356.JPG

 

DSC02355

 

 

Maxime du jour :

                             " Si votre GPS est en panne , demander votre chemin. "   

Repost 0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 00:00

 

 

    Page 34.

                     Je suis heureuse avec Jo.

                  Ce n'est pas la vie dont rêvaient mes mots dans le journal

        du temps où maman était vivante. Ma vie n'a pas la grâce parfaite

        qu'elle me souhaitait le soir, lorsqu'elle venait s'asseoir à côté de

        moi, sur le lit ; lorsqu'elle caressait  doucement mes cheveux en

        murmurant : tu as du talent , Jo, tu es intelligente, tu auras une

        jolie vie.

                   Même les mamans mentent. Parce qu'elles aussi elles ont

        peur.

 

 

                            Il n'y a que dans les livres que l'on peut changer de vie.

        Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des

        choses. Gommer les vilenies et au bout d'une phrase, se retrouver

        soudain au bout du monde.

 

   Page 44.

                    Et puis je retrouve cette phrase à l'encre violette des filles,

          vers la fin de mon journal, écrite avant que maman ne s'effondre

          sur le trottoir.

                      J'aimerais avoir la chance de décider de ma vie, je crois que

          c'est le plus beau cadeau qui puisse nous être fait.

                    Décider de sa vie.

                    Je referme le journal. Je suis grande maintenant alors je ne

          pleure pas.

 

   Page 60.

                    Je me souviens avoir pleuré à la fin de la lecture de Belle du

           Seigneur. Je fus même en colère lorsque les amants se jetèrent

           par la fenêtre du Ritz à Genève. Je jetai moi-même le livre à la

           poubelle et, dans sa courte chute, il emporta le grand A.

 

           DSC02220-copie-1.JPG


Et comme c'est le WE, la vidéo :       

  


  Bises.
  
Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article