Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:00

Vidéo 012

C'est  Sherry ,

dans sa communauté du CASSE TETE DE LA SEMAINE le thème de cette semaine est :

" lumière "

 

IMG 5555IMG 5525

 

 

Et qui dit lumière dit  " ombre(s) ."

 

Ce sont là des photos prises au musée Beaubourg de Metz en 2011

                                                                 de mobiles de Calder 

 

vous aurez reconnu Joséphine Baker ...

 

  Pour en savoir plus :                                                 ______________________________________

 

      Du fil au mobile

Alexander Calder, The Star, 1960 (c) DREn germe, dès ses premières sculptures, c'est toute son oeuvre à venir qui se dessine. Le fil de fer s'imposera par la suite comme outil idéal pour garantir à ses formes dures une mobilité certaine. Léger, sans plein, Calder se contente des squelettes pour évoquer le tout, pour concevoir de nouvelles formes dans l'espace. L'entrée dans l'abstraction a donc des allures de continuité de la figuration qu'il a développée lors de ses années parisiennes. Bouleversé par sa visite, en 1930, de l'atelier de Piet Mondrian, Alexander Calder va modifier son approche et plonger avec délice dans le monde de l'abstraction géométrique pour s'étendre, par la suite, vers l'influence surréaliste et le retour au matériau brut qu'est le bois. Ses formes se font primitives et ses inspirateurs se nomment Jean Arp ou Joan Miro. Mais il n'oubliera jamais le fil, sa signature, dans un monde de l'art qui préférait alors le plein au vide, il reviendra rapidement à une nouvelle utilisation de sa découverte. C'est ainsi que, fort de toutes ses influences, le sculpteur va développer une esthétique qui changera définitivement le cours de la sculpture contemporaine. Avec ses mobiles, il dessine au fil de fer les éléments d'un monde que l'on pourrait presque comparer au règne végétal. De ces grandes branches métalliques sensibles aux inflexions de l'air, de ces légers pétales d'aluminium suspendus par de fines attaches et vacillant au moindre souffle de vent, c'est encore une fois la magie du fil qui produit son effet. L'élément presque invisible qui soutient, sans les emprisonner, les différentes pièces de ses créations et laisse au monde qui les entoure le soin de faire vivre des oeuvres pleines de poésie.

 

Guillaume Benoit pour Evene.fr - Avril 2009

Présentation de l'exposition Calder au Centre Pompidou  
07:48

Présentation de l'exposition Calder au...

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Armelle 08/03/2012 12:18

J'aime beaucoup les jeux de lumières...Bonne journée...

dimdamdom59 05/03/2012 21:34

Aujourd'hui j'écris à vous tous qui êtes inscrits chez les Nuls, aussi pardonnez-moi le caractère un peu impersonnel de ce message.
Alors voilà, enfin je suis arrivée au bout de cette lourde tâche que celle de la restructuration de l'annuaire pour les nuls pour lequel vous m'avez fait le grand honneur de vous inscrire et je
n'ai de mots pour vous remercier de l'intérêt que vous me portez.
Alors voilà je vais venir chez chacun de vous vous apporter la nouvelle adresse pour les Nuls ceci afin que je ne sois pas submergée en un coup!!! Ce sera chacun son tour , à la queue leuleu
hihi!!!
En cliquant sur ce lien vous arriverez devant une porte close. Que cela ne tienne. Pour y accéder il faudra dans un premier temps vous y inscrire en tant que membre en donnant vos coordonnées
complètes ainsi que l'adresse url du blog que vous y avez inscrit.
Ensuite il vous faudra encore un peu de patience afin que je valide toutes vos inscriptions et vous comprendrez aisément que ça va se bousculer au portillon hihi!!! Pas moins de 158 inscriptions
actuellement et uniquement des blogs, puisque j'ai décidé d'abandonner tous les sites publicitaires!!!
Une fois votre inscriptions validée pour les très Nuls, vous trouverez une foire aux questions et si vous êtes vraiment très Nuls je me ferais un plaisir de répondre personnellement à toutes vos
questions!!!
Alors ça marche????
Bon n'en oubliez pas qu'avant d'être administratrice de cet annuaire (comme elle se la pète mdr) je suis une femme au foyer et donc je garde quelques priorités j'espère que vous ne m'en tiendrez
pas rigueur.
Bisous
Domi.

Marie 05/03/2012 17:03

J'aime beaucoup ta première photo et j'apprécie aussi Calder !
Par contre, j'avoue, je n'avais pas reconnu Joséphine Baker !!!!!!

eiline 05/03/2012 09:15

j'adore le travail de Calder, j'ai eu l'occasion de voir une expo à Beaubourg à Paris...vraiment génial...plein de poésie...

Glycine blanche 03/03/2012 11:21

J'adore les effets d'ombre et de lumière que font ces mobiles... Ce sont les petits détails qui changent tout ! Bises et bon WE.