Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 15:00

 

 

Continuons cette " Non eNNuyeuse " aventure du  True Colors de Nikit@  !

 Cette semaine , le " N " . 

 

" N " comme   Nikit@

  Non, je ne pense pas à" Nikita ", le film de Luc Besson !

   ( Ne faites pas semblant de Ne pas savoir de qui je parle .)

 

       Donc Notre sympathique hôtesse !

       Bien sûr, après son " L " et son " M ", son " N " !

       ( vous allez penser que  " je n'ai pas inventé le fil à couper le beurre " ...

        Mais,  je me comprends ! " )

                                           ( Il ne s'appellerait pas Oscar ou Karl ...des fois ? )

 

 

Alors N comme  Claude Nougaro ...

Non, je réserve la musique pour la fin ...

 

Alors " N " comme Niki de Saint Phalle et ses fameuses Nanas .

 

 

 

 Niki de Saint Phalle

     Niki de Saint Phalle

  Plasticienne française

Née à Neuilly-sur-Seine le 29 octobre 1930
Décédée à San Diego le 21 mai 2002

 

Née en France, Niki de Saint Phalle a suivi sa famille aux Etats-Unis suite à un krach boursier. Fortement perturbée par un père incestueux, elle travaille d'abord comme mannequin pour 'Vogue', 'Life' et 'Elle'.

Puis elle débute sa carrière artistique, encouragée par le peintre Hugh Weiss.

 'Les tirs', performances durant lesquelles des spectateurs sont invités à tirer à la carabine sur des poches de couleur, éclaboussant ainsi des assemblages de plâtre, la rendent célèbre.

Elle intègre alors le cercle des 'nouveaux réalistes', jouant le rôle de médiatrice entre les avant-gardes française et américaine.

Elle crée des ex voto, puis des 'Nanas', femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester.

 

 Ses oeuvresplus tardives comme la 'Fontaine Igor Stravinski' à Paris, le 'Jardin des Tarots' en Toscane, ou les 'Meta-Tinguely' en hommage à son mari disparu, mêlent poésie et humour, esprit du jeu et angoisse.

 

 Engagée dans l'association AIDS, Niki de Saint Phalle succombe à une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses oeuvres.

 

 

 

                                          

 

 

 

 

C'est la grossesse de son amie Clarisse Rivers qui inspire à Niki de Saint Phalle ses premières "Nanas" qui, au début sont pâlottes et en chiffon pour devenir enfin de somptueuses vénus rebondies et éblouissantes de couleurs. Ses Nanas mènent une révolution ludique contre le monde des hommes et du béton.

 
niki-de-saint-phalle   niki-de-saint-phalle-long-live-love

Niki-de-Saint-Phalle-long-live-love

 

En 1993, la rétrospective de son oeuvre au Musée d'art moderne de la ville de Paris arrive après celles de Bonn et de Glasgow.
Le 11 octobre 2001, Niki de Saint Phalle fit une importante donation de ses oeuvres à la ville de Nice qui devient ainsi le deuxième musée après celui d'Hanovre à posséder autant d'oeuvres de Niki de Saint Phalle.

 

                                                       NIKI-saint_phalle

                                                         niki-de-saint-phalle
                                                         niki-de-saint-phalle
 
 
septemesmonvillage.free.fr/.../niki-de-saint-phalle.html
 
 
 
Il faut avoir un chaos en soi, pour accoucher d'une étoile qui danse !
(Friedrich Nietzsche ) 
   
                                                                    

  Et je n'allais pas terminer ce " N " coloré sans

                                  NeNa et ses Neun und Neunsig Luft Balons !

 

 

 

  ( la version de quand j'étais petite ...)

 

          Et, bien sûr  " Super Nana " de   

 

 

 

Dix-huit grèves de poubelles
Que j'traîne dans l'quartier
Jamais vu plus belle qu'elle
Dans la cité.
Les serveuses du milk-bar
Ou du Banana
Qu'on dépiaute dans le noir
Au cinéma.
C'est des trucs pour la toux
Des pastilles, des cachous
Bonbons d'machine à sous
Mais elle pas du tout

Une super nana (x4)

Tous les jours je footballe
Des boîtes de Ron-Ron.
Et comme ces boîtes de tôle
Je tourne en rond.
Quand j'la pêche à la ligne
Du haut d'mon balcon
Elle m'emmène dans l'parking
Et sur l'béton.
C'est l'Brésil pour mille balles
Et j'crawle dans l'penthotal
J'touche le fond de mes palmes
D'la neige du napalm

Une super nana (x4)

J'habite en haut d'cette tour
La dernière du bloc
Ma fenêtre est bien haute pour
L'bacille de Koch
Par delà les antennes
Au d'ssus du cynodrome
Des traînées d'kérozène
Il y a cette môme
Elle marche parmi les détritus
On dirait, comme sur les prospectus
Ces filles allongées à l'ombre des cactus
Tu vois c'que j'veux dire et pourtant c'est juste

Une super nana (x8)

 

 

 

Et pour finir,

        J'ai même " ma Nana " , qui dodeline gaiement dans notre jardin !

 

         A taNtôt .

                        " Ma cabane au ...fond du jardin ! "

      Bises .

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elo 07/06/2011 19:32


Riche et plein de couleurs ce N ! Merci. Bises


Anne 01/06/2011 22:41


Un N très complet et plein de découvertes pour moi !!!!
Bonne soirée


dimdamdom59 01/06/2011 22:19


Je viens déjà te souhaiter un agréable week-end!!! Pour moi il commence aujourd’hui!!!
Gros bisous et à lundi!!!
Domi.
ps : très intéressant ton N je ne connaissais pas, et j'apprécie beaucoup cet art!!!
Au fait je t'ai inscrite à mon annuaire, puis-je t'envoyer le code du logo publicitaire???


arwen 01/06/2011 14:17


j'étais trés fan de Nougaro mais je ne l'écoute plus trop....dommage!


Marie 01/06/2011 12:29


Juste pour répondre à ta question, nous rentrons fin août en Normandie, un autre bout du monde !!!