Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 21:13

 

    Extraits de

 

                      Le remplaçant

                                  Agnès Desarthe

 

    

 

          Le problème, avec les livres, c'est qu'ils n'obéissent pas à leur auteur . On choisit

     un héros et voilà qu'un personnage secondaire brigue le premier plan, on construit une 

     histoire mais une demi- page d'écriture s'empresse de la déconstruire . Ce que l'esprit

     forme - chez moi cela ressemble à de sphères parfaites, irisées, légères comme des

     bulles de savon - la main l' alourdit et le brise . La sagesse voudrait que je renonce à

     l'ambition de diriger, de planifier, mais je m'obstine .

 

      ...

 

               L'autre avantage, lorsque l'on a une centaine d'enfants, est que les questions

     de place dans la fratrie se posent de manière moins cruciale . Le fils préféré, la fille

     maudite,l'aîné brimé, le benjamin pourri, et vice versa, tous ces avatars se noient

     dans la multiplicité des situations, mais surtout s'étiolent naturellement grâce à

     l'absence d'enjeu  pour les adultes . Il n'est pas question pour Janusz et Stefania

     de décocher la flèche transcendantale destinée à percer l'écran du temps, de jouer

     avec la notion d'éternité en supposant qu'un peu de leur personne, sous forme de

     code génétique, traversera les époques et défiera la mort .Il est question d'éduquer  

     ceux qui, sans le secours de l'institution, risqueraient de mourir ou de mal tourner .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article

commentaires