Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:40

 

 

      Extraits (1)

 

       Le monde selon Fawad .

                                  Andréa Busfield .

 

 

                     Je m'appelle Fawad, et ma mère dit que je suis né dans l'ombre

                des talibans .

                      Elle n'a pas précisé, alors moi, je l'imagine : elle fuit le soleil et

                 va s'accroupir dans un coin sombre pour protéger son ventre, avec

                 moi dedans ; à côté d'elle, un homme veut m'en faire sortir à coups

                 de baton .

                      Mais en grandissant, j'ai compris que je n'étais pas le seul à être

                 né dans cette ombre . Il y avait mon cousin Jahid, par exemple, et

                 aussi la petite Jamilla (c'est avec eux que je traquais les étrangers

                 dans Chicken Street ), sans oublier Spandi, mon meilleur ami .

                    ...

 

                    C'est vrai, on est tous nés au temps des talibans, mais comme je

                 n'ai jamais entendu personne d'autre que ma mère dire qu'ils fai-

                 saient des ombres, je me dis que peut-être, si elle avait appris à

                 écrire, elle  serait devenue poète .

                 

                            ...

              

                       L' automne est ma saison préférée . Après la chaleur cuisante

                   de l'été, on dirait que l'air se détend en laissant passer un petit

                   vent frais qui porte sur son dos une odeur de feu de bois et de

                   kebab  fumant . La nuit tombe de bonne heure ; elle avale le jour

                   alors qu'il  a à peine  commencé, et dans les conteneurs-échoppes

                   brillent un million de  réchauds à gaz ou d'ampoules nues qui ser-

                   pentent à travers la ville, ce qui lui donne des allures d'immense

                   gâteau d' anniversaire .

                      ...

 

                         Le mot " talibans " signifie littéralement " ceux qui étudient la

                     religion ". C'est pourquoi ceux-ci n'ont pas eu de mal à convain-

                     cre les paysans illettrés que leur instruction venait tout droit des

                     pages du Coran . Si le Saint Livre que les filles ne devaient pas

                     aller à l'école, qui étaient -ils, eux, les culs-terreux, pour remet-

                     tre en cause la parole divine ? Ma mère m'a assuré qu'on ne

                     trouvait nulle par cette interdiction dans le Coran, mais comme

                     elle même ne sait pas lire, j'ai un doute . Cela dit, elle semblait

                     très sûre de ce qu'elle avançait . Bref,quand un taliban affirmait

                     à un type sans éducation que le Coran ordonnait ceci ou cela,

                     comment vouliez-vous qu'il conteste leur savoir, et donc Dieu

                     Lui -même ?  Il était bien obligé d'accepter . Voilà pourquoi la

                     meilleure arme que les Afghans puissent opposer aux talibans

                     - entre autres - , c'est l'éducation . En tout cas, c'est ce que di-

                     sait Ismeraï .

                    

           

                  

 

 

 

                    

Partager cet article

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article

commentaires

eiline 17/02/2011 12:59


Il y a encore tant à faire pour l'Education des filles à travers la planète et je ne connaissais pas la signification de taliban...!