Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 18:51

 

 

   Extraits de :

    (1#)                   La vie d'une autre .

                             Frédérique Deghelt .

 

 

 

                   Pendant longtemps j'ai cru que je rêvais . J'allais me réveiller ,

             la gorge sèche,  la bouche pâteuse et une soif d'eau pour éteindre

             l'incendie d'une cuit mémorable !

                   Non . Il faut que je m'en tienne à ce qui vient de l'enfance . Il me

             faut rester lucide,  rattachée au début de ma vie .J'ai été élevée par

             ma grand -mère . Elle croyait en tout . En Dieu d'abord . Au diable

             ensuite, à ses saints, à ses agents secrets, aux signes du ciel, aux

             superstitions les plus diverses, aux insinuations de la voisine, au baratin

             du marchand de fromages . Autant dire qu'une vie dans un tel village

             avec une grand-mère remplie de foi n'aide pas à faire la part des 

             choses .

              ...

 

                   Je suis loin d'être prude mais j'ai toujours protégé des moments

               qui me semblent appartenir à la sphère de chacun pour soi . Qu'en

               reste-t-il au bout de temps d'années partagées ? Je suis déconte-

               nancée par l'accès total de l'autre à soi .Je découvre qu'après douze

               ans des attentions douces sont tombées dans l'oubli, une certaine

               forme de regard à disparu . mais ces  regards, ces gestes, je les ai

                    encore .

  

                 ...

 

                  Tu n'es pas ce que tu es . Tu es en devenir .

 

      ...

 

               Peut-être que ma grand-mère prenait garde au temps qui passait

               quand elle remontait sa montre... Bien plus que nous qui vivons dans

               un tourbillon . Aujourd'hui nous sommes emportés, nous n'avons pas

               le moindre arrêt . Ma petite femme aurait-elle le blues du temps qui

               passe ? Possible mais je ne suis pas la seule .Qu'est ce que tu peux

               me dire de la période où nous avons vécu seuls sans les enfants ?

               Quels souvenirs précis en as- tu gardés ? Sur ces quatre années,

               combien de journées en détail pourrais-tu me raconter ? Deux ?

               Trois ? Une semaine ?...Et je ne m'exclus pas de l'exercice, je me

               pose aussi la question .

Partager cet article

Repost 0
Maya Lou Couture - dans Lectures .
commenter cet article

commentaires